Les actus

La deuxième création de la compagnie Le Klan est actuellement en tournée 2018-2019 en France. La pièce se joue devant le grand public, dans des établissements scolaires et en prison. Les représentations sont toujours suivies d’un échange avec le public. Pour obtenir plus d’infos sur la pièce ou la programmer dans votre théâtre, n’hésitez pas à nous contacter (rubrique « nous contacter ») !

Échanges avec le public à l’issue d’une représentation à Metz le 8 octobre 2018

On y retrouve Lilian Lloyd à l’écriture, dans une mise en scène et une direction d’acteurs de Bénédicte Bailby et Lilian Lloyd, sur le plateau Émilie Deville, Victoria Grosbois, Lilian Lloyd et Alex Metzinger, une scénographie d’Emmanuel Charles, des musiques originales de Michel Jouveaux, et des costumes de Julia Allègre. Une pièce produite par la compagnie et -FousdeThéâtre.Prod- avec le soutien de la DILCRAH (délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme).

Découvrez ci-dessous un extrait d’une musique de Michel Jouveaux :

*****

Et le spectacle Un candidat en campagne, de l’Histoire et des lettres continue sa route. Pour connaître les modalités d’organisation de ce spectacle, n’hésitez pas à nous contacter. Voici un extrait de ce spectacle de lectures, autour de la fable d’un candidat à l’élection présidentielle, le texte est issu d’un ouvrage de Georges Feydau, Les Réformes, il date de 1885 :

« Et d’abord, je réforme tout ! Je suis pour la réforme, moi !…Ainsi, tenez, la révision, puisque nous en parlons, la fameuse révision ! Qu’est-ce que c’est ? On veut réformer la Constitution ! C’est parfait ! je ne la connais pas, moi, cette Constitution ; mais il est évident qu’elle a besoin de réparations parce qu’il n’est pas de si bonne Constitution qui ne se détériore avec le temps. Alors il s’est agi de s’entendre. C’est pour cela qu’on a réuni le Congrès… et on n’a rien entendu du tout ! On a crié si fort, qu’il n’y a que les sourds qui ont entendu quelque chose, et que ceux qui entendaient en sont revenus sourds. »